On le répète: contre Staps ça compte pas!

14/02/2018

Retrouvaille avec Staps, nos rouges et blancs montrent du mieux, une armada offensive en place!

Nos Storks avaient rendez-vous au Gymnase Schoepflin pour retrouver une équipe de Staps bien rodé. Malgré un début de première mi-temps compliqué pour les storks avec 5-0 pour les staps à la 6eme minute, nos handballeurs n'ont pas baissé les bras ! Notons particulièrement un n°10 très offensif, j'appelle Thomas Chrétien-Lalloz, avec de très belles tentatives et deux buts à son actif. De plus, les réflexes du gardien Augustin Duv sont loin d'être passés inaperçus auprès de nos bad storks. Malheureusement, leur belle défense et leur jeu de mieux en mieux construit n'empêchent pas un score de 13 à 4 en défaveur des rouges et blancs à la fin de cette première mi-temps. 

 La deuxième mi-temps parvient à réveiller nos joueurs. Effectivement, défense, interceptions et buts s’enchaînent au même rythme que ceux de nos adversaires. Thomas Chrétien-Lalloz, Louis Lefèvre et Maxime Fandart n'en démordent pas et enchaînent les buts, soutenus par Tristan Cornet et ce bon vieux Gauthier Hurric'EMs qui participent activement à l'effort de guerre. Théo Sibio, Romuald Cuenca et François Levacher prêtent main forte en défense, interceptant les balles voire même leurs adversaires en pleine course, aucun de nos joueurs n'étant décidé à laisser gagner les staps sans effort. Nous soulignerons effectivement que même dans la dernière minute de jeu, nos handballeurs jouent mieux que jamais marquant deux buts en 30s, et ne pouvons que relever un arrêt exceptionnel de la part du gardien Tom Ernst qui a marqué les esprits de tous et chacun. Cette deuxième mi-temps bien que très serrée avec 15 buts marqués par nos storks contre seulement 16 des staps, ne sera pas suffisante à remonter le score de la première mi-temps. Le match sera donc remporté par les staps avec 29 à 19, un score loin d'être ridicule étant donné le jeu offensif de nos adversaires qui a su être relativement correctement contré par une solide défense rouge et blanche.